Qui sommes-nous ?

Découvrez le blog d'une équipe de joueurs de poker nordistes (amateurs et professionnels).
Amis avant tout, ils partagent une même passion et veulent participer aux tournois les plus prestigieux.
Suivez leur parcours sur ce site...

Contact

Palmarès

Equipe :

 

Infos du monde du Poker

Classement

Wikio - Top des blogs - Jeux d’argent      Les Meilleurs Sites du Poker

Blog Roll

Flux RSS

  • Flux RSS des articles
Dimanche 23 mai 7 23 /05 /Mai 15:02

canali-236427.jpg Cela faisait un petit moment que j'avais envie de me lancer dans des Interviews de joueurs. 

C'est donc tout naturellement que je me suis tourné vers Pierre Canali que certains d'entre nous connaissaient de sa vie d'avant (Joueur Pro de Magic l'assemblée).

Et pour une première, on peut dire que je suis bien tombé !!!

 

Pierre Canali dit Pedro (ou parfois Pedral) aura 28 ans cet été.

Retour sur 10 ans de parcours atypique pour en arriver à joueur pro. A 18 ans, le bac en poche, il monte une école de Salsa à Aix en Provence. 4 ans plus tard, il se lance sur le circuit professionnel de Magic l'assemblée où il croise de futures stars du poker. Un casino Partouche à côté de chez lui lui permet de passer d'un jeu de cartes imagées à un autre plus classique. Les tables de 2/4 No Limit deviennent son terrain de jeu. La légende veut que ce soit Gabriel Nassif qui lui donne ses premiers dollars sur une room online. De parties en parties, Pedro fait son chemin jusqu'à sa victoire à la finale du Barrière Poker Tour en Octobre 2009. Désormais entre deux tournois, Pierre anime la célèbre émission de radio du Club Poker et prend le temps de répondre à nos questions.

 

Bonjour Pedro. Le grand public t'as connu il y a 6 mois environ après ta victoire au BPT d'Enghien, pourtant tu jouais au poker depuis quelques temps déjà. Peux-tu nous dire quand et comment tu as commencé?
En tant que prof de salsa, j'avais un peu de temps libre pour jouer à Magic. Je suis passé pro en 2004 et c'est à cette occasion que d'autres joueurs m'ont initié au texas Hold Em. J'ai commencé à jouer online et en live au casino d'Aix en Provence.
J'ai beaucoup étudié le jeu pendant mon temps libre, jouant de moins en moins à Magic.
En décembre 2008, je fais le grand saut, je ferme mon école de salsa et décide de passer joueur professionnel de poker. Je fais du cash game live et des sit and go online.
En septembre 2009, je commence à participer au circuit live et anime Club Poker Radio.

Tu as donc commencé par le Cash Game. Penses-tu que ce soit un passage obligé dans la carrière d'un joueur pro? Qu'est-ce que cela t'as apporté pour ta période "tournois"?
Le tournoi et le cash game sont deux jeux très différents, mais le cash game m'a appris à jouer deep stack.

Les sit and go quant à eux m'ont appris l'ICM et le jeu short stack.
Je ne pense pas que le cash game soit un passage obligé, car je connais de très très bons joueurs de tournois qui n'ont jamais fait de cash game.

Tu fais partie de la même génération de joueurs de Magic que notre équipe. Au vu des résultats de certains anciens joueurs (Gabriel Nassif, Noah Boeken, Manu Bevand, par exemple), penses-tu que Magic a été un "plus" pour jouer au poker?
Bien sur, Magic à été un énorme plus.
A Magic, on essaie de deviner la main de son adversaire en fonction de ses actions passées.

On calcule des ranges et nos outs et on adapte sa stratégie en fonction.
On doit s'adapter en direct à une nouvelle situation et changer son plan.
On travaille sa gestion du tilt, on bluffe et on a l'habitude de la pression financière et de la compétitivité.
Il y a des tonnes de similitudes.

Joueur Pro, c'est un peu la quête du Graal pour les amateurs. Mais au quotidien, est-ce que c'est compliqué d'être pro?
En effet, il faut faire attention, tout n'est pas toujours rose et ça ne correspond pas à tout le monde.
J'ai la chance d'avoir la tête sur les épaules et de ne jamais tilter.
Je vis de ma passion et je suis très heureux.
Mais je connais pas mal de joueurs qui se sont perdus en passant pro.

Pendant l'année qui vient de s'écouler, tu as eu des hauts (victoire au BPT Enghien, Silver Championship à 1000€) et aussi des bas (Casting Barrière et Promotion Job2Stars). Peux-tu nous dire ce qui t'a le plus fait plaisir? Et ce qui t'a déplu le plus?

La victoire de la finale du Barrière du Poker Tour était un des plus beau moment de ma jeune carrière. Je venais de commencer à Club Poker Radio et j'avais tout à prouver. Énormément de gens m'ont soutenu. La confirmation quelques mois plus tard avec la victoire aux EFOP était aussi très importante.
Les deux castings de suite où j'ai fini 2ème m'ont effectivement un peu déçu mais je suis de nature confiante et optimiste.

Peux-tu nous expliquer la journée type d'un Pedro (pendant les périodes de tournois et hors périodes de tournois)?
Pas de journée type.
Pour rester heureux, épanoui et équilibré, j'ai un secret que je vous livre avec plaisir :
J'essaie d'avoir le moins de contraintes possibles et j'essaie de faire ce que je veux quand j'en ai envie.

As-tu une hygiène de vie particulière (régime alimentaire, sport...) ou es-tu plutôt genre joueurs-fêtards?
Malheureusement, mon hygiène de vie est déplorable : je ne dors, ni ne mange à heure fixe.

Je ne fais presque plus de sport.
Par contre, je ne bois presque jamais et ne me drogue pas.
Je compte me remettre au sport bientôt et faire un peu plus attention à ce que je mange car, la trentaine approchant, je ne vais pas tenir à ce rythme indéfiniment.

De plus, la concentration en tournoi est liée à la masse musculaire, d'après une étude menée sur des joueurs d'échecs.

Pour l'instant, tu n'as pas de sponsor. Comment fais-tu pour choisir les tournois que tu vas jouer? As-tu une gestion précise de ta Bankroll?
De plus, penses-tu qu'avoir un sponsor soit une obligation pour vivre pleinement ta passion? Avec l'ouverture du marché du jeu en ligne, de nouvelles possibilités vont sûrement se développer. As-tu déjà été contacté dans ce sens?

Je choisi en priorité les tournois faciles, en France et en Italie notamment.
Je ne mets qu'un pourcent de ma bankroll par tournoi, pour le reste, je me fais stacker, je vends des parts.
On peut vivre du poker sans sponsor, mais c'est beaucoup plus difficile.
J'ai été contacté par plusieurs rooms et je pense signer très bientôt.
Pour le nom, désolé c'est confidentiel, mais sûrement qu'au moment où vous lirez cette interview, l'annonce aura déjà été faite :)

Durant les derniers grands évènements (EPT, WPT), tu prends un assez bon départ durant le premier jour, puis tu as un peu plus de mal sur la suite. D'après toi, de quoi as-tu manqué pour atteindre les places payées, voire plus?

La variance en tournoi est immense, et mon style loose aggressif augmente encore plus la variance.
Par exemple, de février à Avril 2010 j'ai participé à 7 gros tournois, j'ai perdu 7 fois avec plus de 75% de chance de gagner le coup. C'est normal, ca arrive, je ne vais pas me plaindre. Ensuite, lors de l'Ept San Remo, j'ai eu un sale set-up où je peux folder river mon brelan si j'étais à 100% de mes capacités. Mais c'est un coup très compliqué.
Au WPT Paris, il y a 2 semaines, je perds un énorme coin flip au jour 2, pour deux fois l'average.
Rien de plus standard.
Il faut un peu de réussite et beaucoup de patience.

Quel va être ton programme de tournois dans les prochains mois?
Vas-tu essayer de faire le Grand Chelem à Las Vegas (en jouant le plus d'events possible) ou au contraire vas-tu sélectionner les évents à Sin City?

Je vais jouer le Barriere poker tour de Trouville ce week end, quelques tournois au cercle Haussman puis le BPT de Toulouse le mois prochain.
Le 22 juin, je pars à Vegas pour faire quelques events en fonction de mon état et le main event évidement.

Prof de Salsa, Joueur pro de Magic, Joueur pro de poker, Blogueur, Animateur Radio, tu as même écris des articles dans des magazines spécialisés ! Est-ce la vie à laquelle pensait le petit Pedro lorsqu'il avait 14 ans? A quoi rêvais-tu à cette période?
J'étais loin de m'imaginer tout ca effectivement.
Je pensais plutôt à faire la fête et à rouler en scooter comme tous les ados de 14 ans.
C'est à 18 ans que j'ai découvert la danse (la salsa) et que j'ai su que je voulais en faire mon métier. Je ne savais pas qu'on pouvait vivre d'un jeu de carte.

 

Merci beaucoup Pedro d'avoir pris le temps de répondre à mes questions.

Bonne chance pour le BPT de Trouville et pour ton parcours à Las Vegas.

Par M.Rik - Publié dans : Interviews
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés